Carnet des refuges

18,30 17,38


Back Cover

Voici ”Le Carnet des Ref(o)uges”, le don le plus humble et le plus précieux de tous : ce nid des murmures où se forment les grandes voix.

Format 28 x 20 centimètres
Pages 52
Collages et dessins de l’auteur
Collection “ Carnets ”
Prix 18,30 €  17,38 €

UGS : 9782911718090 Catégorie :

Extrait

Depuis les ”Oiseaux Mohicans”, de 1966, et pour chacune de ses livraisons, je me demande comment Daniel Biga s’y prend pour paraître aussi simple – sans fadeur – et être aussi vrai – sans niaiserie. Chez lui tout est limpide. Et tout ce qui coule de cette source-là m’est définitivement inattendu.
Le ”Carnet des Ref(o)uges” creuse ces mêmes paradoxes. En même temps, il lève des volées d’images de naissance et de mort. Dans l’entrelacement de fragments manuscrits, d’échos de textes plus anciens, de récits d’enfance, de dessins, de figures du tarot, prennent corps le texte des refuges et les espaces de la protection qui sont peut-être aussi ceux de ces origines dont nous nous savons orphelins. Texte des berceaux et berceau des textes surgissent entre la main créatrice et le souvenir de la blancheur des matins de plumes et d’œufs dans le scintillement pauvre de la poussière sous le soleil.
Voici ”Le Carnet des Ref(o)uges”, le don le plus humble et le plus précieux de tous : ce nid des murmures où se forment les grandes voix.

Raphaël Monticelli

Parterre de primevères éclatantes et de violettes secrètes… Alors je sens que tout est ainsi que cela doit être.
Devant un somptueux et simple tapis d’herbes et de fleurs printanières qui couvre la terre, je pense aux tapis orientaux, aux tapis africains, aux tapis du Maghreb. Je revois les tapis des Aurès, surtout les vieux tapis traditionnels, ceux qu’on ne trouve pas à l’étalage au bord des routes mais en se lançant sur des pistes apparemment sans but : et puis dans un vallon, une faille, derrière un promontoire, entre deux bosses parmi les multiples bosses du désert, là, dans le pur désert minéral, insolite habitat, on découvre quelques maisons plates collées à la rocaille ocre, faites de cette rocaille ocre. On palabre avec des gosses, des jeunes : enfin dans ce pays où il n’y a pas d’herbe et où les fleurs du désert, rares et éphémères, n’apparaissent et ne récompensent que les yeux du curieux et du chercheur, on vous sort un tapis couleur de nuit lunaire, avec des rayures garance et des étoiles d’or patiné, des motifs sages et fous, superbes, rutilants, magiques, tissés il y a cinquante ans peut-être par des fillettes disparues depuis ; dans la contemplation duquel on entre…

Lire un autre extrait

Avis

Avis

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis sur “Carnet des refuges”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spécifications

ISBN

2-911718-09-7

EAN

9782911718090

ISSN

1284-6791

Collection

Carnets

Format

28 x 20 cm

Pages

52

Prix

18,30 €

Dépôt légal

3ème trimestre 1997

Auteur

Daniel Biga

Editeur

L'Amourier éditions