15,50 14,72


Back Cover

Le spectacle finirait-il ? Il rêvait d’Epidaure aux murmures roulants, d’une toile de fond aux limites du monde, sentant la mer, rythmée de monts, remuée de souffles et de chuchotements.

“Bribes tirées de la mort de Dom Juan” tome 4/5
Format 14,5 x 20 cm
Pages 106
En couverture et pages intérieures, illustrations réalisées à partir de photographies de Marc Monticelli
Collection “ Ex-cætera ”
Prix 15,50 € 14,72 €
(remise 5% liée à la vente en ligne)

UGS : 9782915120127 Catégorie :

Extrait

Le spectacle finirait-il ? Josué aspirait au repos, à l’odeur des rues de la ville, à la marche apaisante et au bruit sourd des pas dans la nuit des ruelles désertées, il imaginait les longues manches des boueux inondant des traverses, à la fraîche descente vers la mer, aux halos lumineux des restaurants affaiblis, à la rêverie de ses pieds dans la ville endormie, aux rares passants attendus, entendus de loin, au vagabondage des chiens flairant des poubelles entrebâillées.
Le spectacle finirait-il ? Il rêvait d’Epidaure aux murmures roulants, d’une toile de fond aux limites du monde, sentant la mer, rythmée de monts, remuée de souffles et de chuchotements.

Non, Björg, s’il avait pu saisir ce qui l’attirait chez Alfred, en eût été atterré… Le capitaine en était resté perplexe: Björg parlait habituellement si peu et ses sujets de conversation étaient si restreints ! Son expérience des hommes se bornait à la nécessité du travail en commun, et peu lui importaient élégance et maladresse, droiture et dissolution si la manoeuvre était correctement exécutée… Il est vrai que de ce point de vue aussi Alfred était irréprochable et Björg s’en était sans doute rendu compte… Peut-être cela le tranquillisait-il. Peut-être, prétextant la qualité des mouvements d’Alfred, leur stricte économie, leur indéfectible efficacité, s’était-il donné le loisir de considérer son homme sous d’autres aspects, sans se l’avouer franchement… En outre, il y avait, dans son apologie, la preuve que les escales lui étaient plus utiles qu’à d’autres ; et, en y songeant, le capitaine revoyait Björg accroché à ses pas, se laissant guider, écoutant parfois d’un air distrait et bougon, comme constamment pris par l’envie de retrouver le bateau. S’il était un client assidu des bordels et, d’après ce que l’on disait, fidèle à ses adresses, à ses types de femmes, on ne lui connaissait aucune aventure digne d’être retenue pour comprendre telle ou telle attitude à bord… À moins que… À moins que l’absence d’aventures – ou de passions – ne fût le signe de cette attention larvée pour autre chose, pour d’autres relations – deux fois surpris le capitaine : de découvrir cette possibilité et d’en sourire, complice. Après tout, pourquoi pas? C’était une explication ; qui ne s’attache pas aux femmes… Et pourtant… Il se rappelait fort bien ce vieux bosco… Comment s’appelait-il déjà? qu’un constant et affiché jusqu’à l’innocence commerce avec les garçons n’avait point empêché de se tuer par amour pour une femme… Oui… N’était-ce pas, en somme, pareil ? Il fallait avouer que – finalement – indépendamment de toute autre… idée, la séduction d’Alfred était évidente et s’exerçait sur tous… Tous? Pour être honnête rectifiait-il au moins également sur Björg et sur lui…
Sur moi aussi, il est vrai, mais cela le capitaine n’en savait rien. Il est admis, en effet, que je puisse lire en lui, mais non lui en moi, question de règles, si j’ose dire…

Avis

Avis

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis sur “Expansions”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spécifications

ISBN

2-915120-12-9

EAN

9782915120127

ISSN

1284-6236

Collection

Ex caetera

Format

14,5 x 20 cm

Pages

106

Prix

15,50 €

Dépôt légal

1er trimestre 2005

Auteur

Raphaël Monticelli

Editeur

L'Amourier éditions