L’Auteur…

Photo De L'Auteur

Bernadette Griot

Fille de grand épistolier et petite-fille de canut, Bernadette Griot est née en 1950 à la Croix-Rousse, à Lyon où elle habitait avant d’arriver à Coaraze. Plasticienne, auteure et éditrice de livres d’artistes (avec Martine Cribier au sein de L’Entretoise jusqu’en 2003), son travail a doucement glissé vers un engagement total au sein des éditions L’Amourier au côté de Jean Princivalle.
“ J’aime les mots, j’aime la peinture. J’aime le monde, mais je n’aime pas comme il va. J’aime ce qui tremble dans la vie, l’infime certitude qui fait de chaque être un lien fragile à ses semblables. Quand j’écris, je corresponds, je m’adresse À, en inventant des scénarios. Par exemple écrire pendant 1 000 jours, chaque jour à une personne différente pour lui demander un texte relatant une émotion de sa journée (Dans les Bruits du monde, éd. L’Amourier), une autre fois, expédier le même jour depuis 24 lieux autour de la planète, 24 cartes postales, toutes signées Pandora et adressées à Athéna (Lettres de Pandora, éd. L’Amourier)… une autre fois j’ai écrit à Gustave Courbet à propos de son tableau L’origine du monde (Du bout des doigts, Monsieur Courbet, éd. L’Entretoise)… Dans mon travail de plasticienne, j’aime intervenir in situ sur un lieu, écrire sur les murs dans la ville, et créer des installations à partir d’objets divers détournés ou façonnés par mes soins. J’ai toujours eu besoin de ce dialogue entre la peinture et la poésie. Les mots – comme l’art – nous sont de belles nécessités, car comme l’écrivait René Char : Certains jours, il ne faut pas craindre de nommer les choses impossibles à décrire."

Lire l’interview de l’auteur dans le Basilic
Voir son travail de plasticienne